AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Coucou ! Le forum va sur ses trois mois de vie
N'hésite pas à nous rejoindre et si tu as des questions, il y a la "zone invités" qui t'attend !
Partagez | 
 

 Let's talk ~ Uriah & Calypso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 84
Inscrit le : 03/05/2017
Crédits : mille rêves
Célébrité : Aja Naomi King
Calypso
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Let's talk ~ Uriah & Calypso  Dim 7 Mai - 12:09


LET'S TALK
Feat Uriah
La jeune femme ne se réveilla pas au bruit des oiseaux, au contraire des jours précédents, c'est un vent glacial qui la tira de son sommeil. Il s'insinua sous la couche de vêtements qu'elle avait tant bien que mal superposé. Frissonnant, elle ouvrit lentement les yeux, la lune était encore haute dans le ciel noir, il ne devait pas être plus de trois ou quatre heures du matin. Cela lui faisait environ cinq heures de sommeil, c'était bien assez pour reprendre la route, il lui restait encore une bonne journée de marche avant d'arriver à destination. Calypso se leva avec difficulté et épousseta ses vêtements, ils étaient couverts de sable. Non pas qu'il ne lui était pas familier —elle qui avait l'habitude de passer la plupart de son temps au bord de l'eau— mais elle ne l'appréciait guère pour autant. D'autant plus qu'elle était loin de chez elle, très loin. Elle en était maintenant à cinq jours de marche de Galène. Si elle reprenait la route de suite, elle pourrait être à Tipaza avant la fin de la journée.

Ramassant son sac qui contenait ses quelques provisions, affaires de rechanges et papiers officiels, Calypso se remit en marche. Elle n'était pas arrivée à Galène depuis très longtemps lorsque ce voyage fut organisé. Même pas deux semaines après son arrivée, son frère lui demanda ce service sans vraiment lui poser la question. Calypso voulait se rapprocher de son frère — sa seule et unique famille désormais— par n'importe quel moyen et à n'importe quel prix. Aussi, lorsqu'il parla de ce voyage, une semaine plus tôt, et qu'il annonça qu'il avait d'autres rendez-vous très important pour le clan en même temps, la jeune femme vit une occasion en or : prendre pleinement son rôle de seconde en main, satisfaire les besoins de son clan et de l'alliance mais également rendre son frère fière d'elle. C'était une occasion unique, rêvée, qu'elle ne voulait pas laisser passer. Mais là, grelottant entre les dunes de sable, Calypso regrettait amèrement de ne pas lui avoir au moins demandé un cheval en prêt pour le séjour.

Le voyage jusqu'à Tipaza prenait plus oo moins six jours, elle se rapprochait de sa destination, mais elle était très fatiguée. Elle n'avait pas eu beaucoup d'opportunité de faire ce genre d'escapade lorsqu'elle n'était encore que guérisseuse à Scylla. Elle n'avait que très peu dormi chaque nuit précédente, pour terminer le voyage le plus vite possible. Ses pieds lui criaient d'arrêter et de se reposer, mais son cerveau lui ordonnait d'avancer et de finir ce supplice le plus vite possible.

Le soleil montra bientôt le bout de son nez, réchauffant la jeune femme et lui donnant l'énergie nécessaire pour achever cette presque randonnée. Les heures s'écoulaient, les paysages semblaient se ressembler mais pourtant défilaient devant ses yeux à une vitesse folle. Mettant un pied devant l'autre, répétant l'opération autant de fois que nécessaire, elle fût bientôt arrivée à Tipaza, la capitale du clan Shisayo. La petite ville avait la réputation d'être calme et accueillante. Calypso ne put qu'être d'accord avec la rumeur— la jeune femme qui ne savait pas trop où se rendre précisément dans la ville avait été très bien aiguillé par des habitants du village. Ils n'avaient montré aucune méfiance face à une inconnue qui demandait à voir leur chef de clan. Peut-être était-elle attendue et que toute la petite ville le savait ? Néanmoins, les gens n'y étaient pas moins chaleureux.

L'appréhension et le stress monta en elle : c'était la toute première fois de sa vie qu'elle avait une réelle responsabilité. On ne lui avait jamais confié que des corps à soigner, jamais une affaire de clan. Elle était de nature calme, posée, réfléchie, et la rumeur disait qu'Uriah, le chef du clan Shisayo avec qui elle avait rendez-vous, avait le même tempérament que le sien. L'échange devrait bien se dérouler, du moins, c'est ce qu'elle se répétait lorsqu'elle s'apprêta à frapper à la porte de la maison qu'on lui avait indiquée. Une maison à l'image des autres de la ville. Un petit coup sec sur la porte, elle recula d'un ou deux pas afin d'analyser la situation. La porte s'ouvrit et Calypso ne tarda guère :

« Bonsoir, je suis Calypso, la seconde du clan Pankara, je viens voir le chef Uriah ».

© FRIMELDA



Dernière édition par Calypso le Ven 19 Mai - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Messages : 165
Inscrit le : 02/05/2017
Crédits : angeldust
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Multi-comptes : Fafner

Uriah
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Let's talk ~ Uriah & Calypso  Sam 13 Mai - 10:37



Let's talk
Calypso & Uriah

« Il y a une femme qui a passé les portes de la ville. » Uriah hausse un sourcil. Très peu claire comme affirmation. « Elle est seule? » L'autre secoue la tête pour montrer qu'il ne sait pas. Uriah sait. Ou du moins il se doute de l'identité de la jeune femme. Depuis de longues années qu'il est chef, Uriah a connaissance des différents chefs, il a connaissance de l'Alliance et des dires, des non-dires de chacun. Il connait les histoires sans trop s'en inquiéter. « Uriah, est-ce que l'on doit aller vérifier son identité? » Cette fois-ci c'est au tour du chef de secouer négativement la tête. « Ça ne sera pas utile Rikon. Ça doit être Pankara. » La réalisation passe sur le visage du plus jeune avant qu'il lâche un petit rire nerveux. « Est-ce qu'il faut... » « Laisse la venir. Je crois bien que c'est la première fois qu'elle vient ici. Laisse la découvrir l'endroit. Qu'elle voit que nous sommes civilisés. Un minimum. » Un sourire passe sur son visage, il est confiant, son clan est soudé et respectueux de ses choix, ils sont pacifiques et savent bien que la paix se doit d'être maintenue.

Certains des siens semblaient tout de même "indignés" que ce ne soit pas le chef en personne qui se déplace à eux. Uriah s'était contenté de sourire en bon sage qu'il est. Il connaissait Priam et connaissait Pankara, se doutait bien que parfois il était difficile d'être à deux endroits à un moment. Parce qu'il était chef, et donc rencontrait ce genre de situation parfois. Sauf que lui... Son second était parfois douteux. Il envoyait Gaya, qui envoyait certainement un message moins diplomate que lui mais la force brute se devait d'être bien vue parfois. Gaya était bonne pour ça. Pour se présenter en temps que figure imposante. Ceci dit, Rikon était bon pour ça aussi et sa garde rapprochée semblait plus apte à faire violence que lui-même. Peut-être que les choses étaient mieux de cette façon. Qu'il soit pacifiste mais que l'autour montre la façon ardue du clan. Oui. Shisayo a le don de renfermer bien des mystères. Et quelque part, même si Uriah avait une très grande confiance envers les gens de son peuple, le brun ne pouvait empêcher le frisson d'anxiété remonté son échine. Il avait imposé à Rikon de la laisser avancer, qu'elle s'imprègne de la ville qui était la sienne et de la culture qu'il partageait, mais elle avait certainement soif, ou certainement une certaine envie de se poser. Bizarrement l'idée ne sonnait plus comme quelque chose d'aussi logique dans son esprit.

Finalement les coups résonnaient à la porte, de quoi faire sauter de son siège son second. Uriah soupira en levant la main vers ce dernier. « J'y vais Rikon, je vais l'introduire au lieu comme il se doit. » L'autre ouvre déjà la bouche pour protester mais un simple regard a son intention le réduit au silence. Uriah reste chef même si l'autre croit faire ce qui est bien, c'est encore à lui de mener la danse. Alors il se met debout en soufflant doucement avant d'aller ouvrir la porte. La voilà. La jeune femme. Calypso. Le nom résonne dans son esprit quelques instants avant qu'il lui offre un sourire. « Je suis Uriah. C'est un honneur de recevoir Pankara ici. Le voyage a dû être long. » Il s'efface pour lui faire signe de rentrer. « Entre. Il y a de quoi se rafraichir à l'intérieur. » Le brun regarde derrière elle, a la recherche peut-être d'une monture ou d'une garde.

« Tu as fait le voyage à pieds? » C'était un acte courageux mais certainement suicidaire si elle l'avait fait de cette façon. La distance qui séparait les deux clans était conséquente et il était question de plusieurs jours déjà en cheval à pieds c'était une autre histoire.

† † †
MACFLY

An 150, 4ème mois

_________________
Time is running out, Ghost keeping me alive. I get what it means, You have to survive

Eight o' clock in the morning, too hard to give, too hard to live. I can't stop dreaming, Do you know what I mean?


Ghost

† † †


Dernière édition par Uriah le Dim 21 Mai - 14:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Inscrit le : 03/05/2017
Crédits : mille rêves
Célébrité : Aja Naomi King
Calypso
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Let's talk ~ Uriah & Calypso  Ven 19 Mai - 12:29


LET'S TALK
Feat Uriah
C'était assez rare que la seconde soit envoyée pour ce genre d'affaire. Le chef de clan s'occupait en règle générale des négociations, des rendez-vous et autres avec les autres chefs. Une certaine fierté accompagnait le rôle de chef, aussi ces derniers déléguaient peu souvent leurs tâches officielles et de hautes importances. Pankara avait cependant de nombreuses responsabilités, faire partie de l'alliance n'était pas toujours de tout repos. Calypso ne savait pas du tout à quoi ressemblait le chef du clan Shishayo, ni même son second ou sa garde. Certains pourraient la traiter d'imprudente, de se jeter ainsi dans la gueule du loup sans avoir pris aucune précaution, elle n'avait même pas songé à demander à ce que quelqu'un l'accompagne. Peut-être qu'elle l'était un peu au fond. Mais elle avait une confiance assez naïve envers les gens, elle ne supposait que tout le monde était en premier lieu bon, et qu'elle n'avait donc aucune raison de s'inquiéter. Au pire du pire, si les choses venaient à mal tourner —ce qui était presque impossible avec la pacifiste qu'elle était— Calypso avait emporté sa dague, qu'elle cachait toujours dans sa botte — à portée de main.

La porte s'ouvrit, laissant place à un homme plus âgé qu'elle, il était grand — plus grand qu'elle d'une bonne vingtaine de centimètres. Si bien qu'elle devait lever les yeux pour pouvoir lui parler, si elle n'avait pas été si fatiguée par le voyage, elle aurait bien fait une petite blague pour détendre l'atmosphère, mais elle n'en fit rien. Elle ne s'attendait pas à ce que le chef du clan de Shisayo soit aussi jeune. Toutes choses considérées, elle ne savait pas à quoi s'attendre tout court. Elle était en pleine improvisation. Une petite voix dans sa tête lui rappela de toujours se montrer confiante, elle était en terrain inconnue, elle ne devait pas faire d'erreur. Aussi, elle sourit à Uriah sincèrement lorsqu'il s'effaça pour la laisser entrer. Elle fit quelques pas dans la demeure, puis s'arrêta pour lui répondre. « Enchantée Uriah. C'est noble de votre part de m'accueillir moi et non mon frère ». Plus à l'aise avec les plantes et les herbes qu'en politique, elle essayait de se débrouiller comme elle le pouvait, elle avait bien appris quelques formules toutes faites, mais les mots s'étaient volatilisés de sa mémoire comme par enchantement. « Merci, je ne dirais pas non à un verre d'eau je dois dire, le voyage fut très long ». Elle posa son gros sac à ses pieds et remis un peu d'ordre dans sa modeste tenue avant de regarder le grand brun dans les yeux. « Je n'ai pas voulu demander un cheval à Priam, j'ai préféré me débrouiller par moi-même. J'ai donc fait le voyage à pied… » Elle fit une brève pause pour compter les jours qui s'étaient écoulés depuis qu'elle était partie de Galene. « Ca fait maintenant sept jours que je voyage ». Elle regarda autour d'elle avec curiosité, elle n'avait presque jamais quitté son clan. Ce voyage lui avait fait un bien fou. « C'est très beau chez toi ». C'était bien ce qu'on disait pour être polie et courtois non ?
© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
Messages : 165
Inscrit le : 02/05/2017
Crédits : angeldust
Célébrité : Jake Gyllenhaal
Multi-comptes : Fafner

Uriah
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Let's talk ~ Uriah & Calypso  Jeu 25 Mai - 14:49



Let's talk
Calypso & Uriah

« Enchantée Uriah. C'est noble de votre part de m'accueillir moi et non mon frère » Il haussa les sourcils, pour lui c'était normal. Pour certains autres ça pourrait sembler être du manque de respect. Le fait est qu'elle restait seconde, elle restait une figure d'autorité importante chez Pankara. C'est-elle qui avait les reines lorsque Priam ne les avait pas. Ça aurait été particulièrement malpoli de ne pas accepter sa présence. C'est pour cette raison que le sourire il lui rend. Elle est jeune, elle semble jeune. C'est vrai que lui aussi l'est, assez, pourtant il était plus jeune autrefois (quelle logique) le fait est qu'elle est plus jeune que lui mais que ça arrive tout de même à le surprendre. Quelle ironie lorsqu'on y réfléchit. « Le plaisir est pour moi Calypso. C'est un honneur de te recevoir, même en n'étant que seconde. » Lui n'avait pas de second. Il avait certes une chef de ses guerriers mais elle n'était pas à proprement seconde, même si à sa mort elle reprendrait certainement le clan... C'est certainement pour cette raison qu'accueillir une seconde ne l'offensait pas. Il comprenait bien, même si elle semblait s'en excuser, Uriah était assez grand pour comprendre qu'elle était tout aussi capable que son frère pour gérer des relations entre clans. De toute façon Pankara et Shisayo ne se feraient pas la guerre de sitôt.

Le brun la regarda rentrer, la laissant parler en premier sur ces quelques pas. Pour le moment ils étaient tous les deux incertains de la démarche à suivre. Uriah la jaugea du regard, adressant silencieux un geste à Rikon qui devait tout de même épier la conversation un peu plus loin, peu sûr lui non plus de la démarche à adopter. Mais Calypso ne semblait pas pour le moment agressive. Et de toute façon le chef de clan restait armé. Histoire de dire... « Je me doute, c'est un long chemin que tu as du parcourir pour arriver jusqu'à chez nous. » La distance entre leurs deux clans n'est peut-être pas la plus grande dans les clans de l'Alliance mais elle reste tout de même conséquente. Avec un autre geste il adresse à l'un de ses hommes d'offrir de l'eau à la jeune femme. Ce dernier ramène une carafe et offre un verre à Calypso tandis qu'Uriah refuse d'un simple geste de la tête. Ce n'est pas pour lui pour le moment. C'est pour elle. Puis la soif n'est pas vraiment ce qui trotte dans son esprit actuellement. Il se concentre sur elle. « 7 jours... Si je peux me permettre c'est un choix peu audacieux, aussi respectable soit-il. Je serais heureux de t'offrir une monture pour que tu puisses rentrer plus facilement. » Il hoche la tête en son attention. C'est un signe de respect. Parce qu'il respecte le chemin qu'elle a parcouru et sa détermination de le faire. 7 jours entre les étendues d'eau aux dunes de sable. Le chemin a dû être long et périlleux, elle a du le vouloir pour y arriver. Et ça il respecte totalement. « Ce n'est pas la peine de refuser, considère ça comme un gage de bonne foi. » Un sourire passe sur son visage tandis qu'il lui fait signe de prendre ses aises dans la demeure. « Merci, c'est aimable de ta part. C'est sûr que le paysage doit-être différent de chez toi. Les couleurs sont loin d'être les mêmes. » C'est les souvenirs qui passent dans son esprit cette fois-ci. « Je me souviens que c'est très beau par chez toi. »

† † †
MACFLY

_________________
Time is running out, Ghost keeping me alive. I get what it means, You have to survive

Eight o' clock in the morning, too hard to give, too hard to live. I can't stop dreaming, Do you know what I mean?


Ghost

† † †
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 84
Inscrit le : 03/05/2017
Crédits : mille rêves
Célébrité : Aja Naomi King
Calypso
– clan : pankara –
clan : pankara
(#) Re: Let's talk ~ Uriah & Calypso  Sam 22 Juil - 22:35


LET'S TALK
Feat Uriah
Cette rencontre risquait d'être l'une des plus étranges de l'histoire des rencontres entre chefs et personnes à responsabilité de clans. C'était la première fois pour Calypso, en fait, c'était même sa première mission. Et elle était prête à parier que c'était plus ou moins la même chose pour Uriah. Ils ne savaient pas vraiment comment réagir l'un avec l'autre, et cela se ressentait dans leurs gestes et dans l'atmosphère de la pièce. Un genre de malaise régnait dans l'air, mais Calypso essaya d'en passer outre. Elle voulait donner une image sérieuse, professionnelle mais aussi cool et détendue du clan Pankara. Elle espérait ne pas donner l'image de quelqu'un de stupide d'avoir fait ces 7 jours de voyage à pied au lieu de demander de l'aide à son grand-frère. Un mouvement à côté d'elle lui fit tourner la tête et elle s'aperçut qu'un verre d'eau l'attendait. Elle remercia chaleureusement l'homme qui lui avait donné le verre et but deux gorgées d'affilé. « Ce que ça fait du bien de se désaltérer un peu », ne put-elle s'empêcher d'ajouter.

Les relations que les deux clans entretenaient étaient bonnes, et la jeune femme était ici pour qu'elle le reste. Aussi, lorsque Uriah lui proposa une monture pour son voyage retour, elle ne put refuser — déjà parce qu'il lui serait beaucoup plus facile de rentrer, mais aussi parce qu'elle ne voulait pas le croiser ou autre. « Et bien sache que je t'en remercie très sincèrement et que Priam sera informé de la générosité et la bonté du clan Shisayo. » dit-elle avec un sourire aux lèvres. Lorsqu'il lui fit signe de prendre ses aises dans la demeure, Calypso jugea comme étant une bonne idée d'aller s'asseoir, ainsi, ils pourront discuter plus aisément. « C'est sûr que les couleurs n'ont rien à voir » admit-elle avec un grand sourire. « Ici tout est chaud, accueillant mais parfois hostile aussi… » dit-elle en pleine réflexion. « Où es-tu aller pour la dernière fois à Pankara ? » sa curiosité lui jouera un tour un jour, mais elle était tellement accrochée et passionnées par ses terres qu'elle ne put résisté à l'envie de lui demander.
© FRIMELDA


_________________
PANKARA
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Let's talk ~ Uriah & Calypso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Shisayo :: Tipaza-
Sauter vers: