AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Coucou à toi petit invité
Le forum a ouvert ses portes le 29 avril, il est tout neuf et n'attend plus que toi.
Alors n'hésite pas à nous rejoindre et si jamais tu as des questions, le staff est là pour y répondre !
Partagez | 
 

 Et cependant quelque chose rayonne en silence - Callaan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 78
Inscrit le : 14/06/2017
Crédits : insuline
Célébrité : Natalie Portman
Multi-comptes : /

Elissandre
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Et cependant quelque chose rayonne en silence - Callaan  Lun 19 Juin - 0:45

Et cependant quelque chose rayonne en silence
Callaan & Elissandre
J'ai toujours aimé le désert. On s'assoit sur une dune de sable. On ne voit rien. On n'entend rien. Et cependant quelque chose rayonne en silence... ▬ ANTOINE DE SAINT-EXUPERY

Mois 1 de l'an 148.

Il était très tôt ce matin et il ne faisait pas encore trop étouffant, c’était le meilleur moment pour se mettre en route. Elissandre n’avait pas de mission pour l’instant et elle avait décidé de se rendre jusqu’à Galene afin de profiter de l’eau et des paysages, elle appréciait beaucoup ces lieux et s’y rendait régulièrement lorsqu’elle en avait le temps. Il lui faudrait deux jours pour s’y rendre, elle avait donc préparé de quoi tenir jusque là ne sachant pas non plus si elle ferait de longues pauses près d’oasis ou à l’entrée du territoire Pankara, mieux valait donc prévoir. Terminant d’harnacher Tera, sa belle jument baie, elle était prête à partir.


La jeune femme mit le pied à l’étrier et entama alors son chemin vers les terres du clan voisin. Il lui faudrait un jour entier avant d’arriver à la « frontière », elle connaissait parfaitement le désert à force de l’avoir traversé et d’y avoir passé du temps en entraînement de survie, et bien qu’il change à chaque fois, son instinct lui permettait de toujours trouver son chemin. Afin de ne pas surmener sa monture, elle avait prévu de progresser au pas, le sable est un terrain très dangereux et contraignant pour les articulations des équidés et elle ne désirait surtout pas écourter ses années en compagnie de l’animal. Elissandre était perdue dans ses pensées, les Sengolis venaient d’entrer dans l’Alliance, elle se souvenait de missions qu’elle avait du remplir en se rendant chez eux, espionnant, écoutant, faisant parler ceux qui ne savent jamais se taire. Et désormais, Skylar devenant chef, ils unissaient leurs forces à celles des autres clans faisant déjà partie de l’Alliance. La jeune femme trouvait que c’était une bonne chose, les présages n’étaient pas très bons en ce moment et mieux valait prévoir qu’un jour ou l’autre, des clans dont ils ne connaissaient pas encore l’existence, décideraient de venir leur prendre leurs terres et la guerre serait déclarée. Un soupir s’échappa d’entre ses lèvres, Tera émit, quant à elle, un petit bruit, comme pour compatir avec Eli’, ce qui lui rendit le sourire, heureusement qu’elle faisait partie de sa vie cette grosse bestiole majestueuse.

Soudain, après deux-trois heures de route, quelque chose la fit sortir de ses pensées, son visage se ferma et elle plissa les yeux mais sa jument semblait également avoir remarqué une silhouette — ou plutôt deux - au loin, à l’oasis la plus proche de Tipaza. Le premier arrêt d’Elissandre était censé se trouver là et elle ne pouvait pas ne pas s’y arrêter, la chaleur devenait de moins en moins supportable - bien que cela ne la gêne pas, il fallait abreuver Tera et elle en profiterait pour remplir sa gourde. Il leur restait une bonne trentaine de minutes avant d’arriver à l’oasis et elle avait tout le temps de se demander qui s’y trouvait, mais elle ne savait pas du tout comment elle devait s’apprêter à réagir.

Finalement à quelques centaines de mètres de là, elle put distinguer un cheval ainsi que son propriétaire, sans doute. L’animal était en train de boire et l’homme - car oui, il s’agissait bel et bien d’un homme - semblait se reposer. Elissandre continua sa progression et se mit à une distance raisonnable de l’inconnu, mettant pied à terre et laissant sa jument faire à sa guise, elle le salua tout de même : « Bonjour, il ne me semble pas vous avoir déjà croisé par ici… ». La jeune femme n’avait été ni froide ni chaleureuse, elle avait plutôt parlé sur un ton neutre, ne sachant toujours pas comment réagir face à ce dernier. Elle chercha des yeux un tatouage qui aurait pu lui donner un indice de son clan mais n’arriva pas à en distinguer un, elle espéra, de ce fait, qu’il serait un peu plus bavard mais, elle ne savait pas pourquoi, mais elle sentait qu’il était plutôt quelqu’un de fermé, ou réservé peut-être, elle allait voir par la suite.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Viggo Mortensen
Callaan
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Et cependant quelque chose rayonne en silence - Callaan  Lun 19 Juin - 11:00


Callaan
&&
Elissandre
Et cependant quelque chose rayonne en silence

La chaleur du désert était insupportable, alors même que la mi-journée n’était pas encore passée. Callaan n’avait jamais chevauché seul dans l’étendue sablonneuse, et maintenant qu’il y réfléchissait, il se demandait s’il ne ferait pas mieux de faire demi-tour, et de partir plus au nord, là où la perdition ne signifiait pas la mort. L’air chaud et empli de sable lui avait fouetté le visage dès le lever du soleil, et sa gorge était aussi sèche qu’un morceau d’écorce. Heureusement, il était tombé sur cette oasis comme par miracle. Le soleil n’était pas encore à son zénith, et l’homme se demandait déjà comment serait la chevauchée de l'après-midi. Il avait enlevé la lourde selle de cuir de son compagnon de route, et avait rempli ses gourdes d’eau, puis s’était assis quelques minutes afin de se préparer mentalement au reste de la traversée.

Quand la jeune femme arriva, Callaan fut surpris de voir une simple voyageuse, seule au milieu du désert. Il aurait plutôt attendu une caravane marchande Shisayo. La jeune femme semblait tout à fait à l’aise dans la chaleur ambiante, et l’avait questionné d’un ton qui ne semblait pas effrayé. L’équipement qu’elle transportait et sa confiance suggéraient qu’elle était une guerrière du clan des sables, mieux valait sans doute éviter d’être désagréable avec maintenant que les Sengoli s’étaient alliés aux autres clans. Il lui répondit donc qu’effectivement c’était la première fois qu’il s’aventurait sans guide dans le désert, et qu’il se demandait d’ores et déjà s’il ne regretterait pas cette aventure d’ici peu. « Êtes-vous de la région? Pourriez-vous m’indiquer la route la plus agréable pour me rendre à l’ouest ? J’ai en tête de voir l’étendue d’eau qui s’était jusque l’horizon. »

Si cette femme ne posait pas de question sur ses origines, peut-être se montrerait-elle sympathique envers lui. Callaan appréhendait tout de même le fait de révéler ses origines Sengoli de ce côté de la frontière. Lors de la dernière de ses visites, l’accueil s’était révélé plutôt hostile, les guerriers Shisayo n’avaient pas apprécié le pillage d’une de leur caravane marchande afin de nourrir les troupes stationnées à la frontière.
Andskoti 148

_________________
✠ Callaan ✠

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 78
Inscrit le : 14/06/2017
Crédits : insuline
Célébrité : Natalie Portman
Multi-comptes : /

Elissandre
– clan : shisayo –
clan : shisayo
(#) Re: Et cependant quelque chose rayonne en silence - Callaan  Lun 19 Juin - 19:02

Et cependant quelque chose rayonne en silence
Callaan & Elissandre

Mois 1 de l'an 148.

Pendant que l’inconnu lui répondait, elle prit sa gourde qu’elle remplit, sa jument en profitait aussi pour boire un peu. Lorsqu’elle eut bu quelques gorgées d’eau elle se tourna à nouveau vers cet homme qu’elle ne connaissait nullement. D’après ce qu’il disait c’était la première fois qu’il s’aventurait par ici et cela n’étonna pas Elissandre, il semblait avoir du mal à supporter la température, et il n’y avait rien de plus normal. Le désert était rude et il fallait des années de vie dans le coin et des heures d’entraînement de survie avant d’enfin pouvoir s’habituer aux conditions climatiques des lieux. Il arrivait que certains rebroussent chemin, il est souvent plus simple de voyager très tôt ou très tard par ici, les journées étant très chaudes mais les nuit étant elle par contre très froides.

Il vint ensuite lui demander si elle était de la région, il devait sans doute l’avoir deviné, ce n’était pas bien difficile. « Je suis chez moi ici en effet. Et vous, de quelle région êtes-vous? » S’asseyant au bord de l’eau, curieuse, elle reprit pourtant: « Je me rends justement dans ce coin là, nous pouvons, si vous le souhaitez, faire la route ensemble. » Un léger sourire se dessina sur son visage. Bien que la jeune femme ne soit pas toujours des plus tendres, elle n’était pas un monstre et, ne se sentant pas attaquée, elle n’avait aucune raison de se mettre plus en garde que d’habitude. « D’ici, nous sommes à un peu moins de deux jours de route. »

Ce n’était pas la première fois qu’elle aurait fait un bout de voyage avec quelqu’un et cela ne la dérangeait aucunement. Elissandre était plutôt sociable mais appréciait parfois sa solitude.
Plongeant ses yeux dans l’eau, elle partit soudain ailleurs, dans ses pensées, se demandant si, au fond, il ne jouait pas éventuellement la comédie, elle se dit alors qu’elle devait peut-être rester un peu plus sur ses gardes. Sa main glissa le long de son côté droit - qui n’était pas à vue du guerrier, car au vu de son apparence, c’est ce qu’il paraissait être - allant caresser sa dague attachée à sa ceinture. La vérification étant faite, s’il arrivait éventuellement quelque chose, bien qu’il ne lui semblait vraiment pas agressif à première vue et que son ton ne présageait rien de négatif - pour l’instant -, elle serait prête à réagir. Mieux valait pouvoir parer à toute éventualité.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 139
Inscrit le : 12/06/2017
Célébrité : Viggo Mortensen
Callaan
– clan : sengoli –
clan : sengoli
(#) Re: Et cependant quelque chose rayonne en silence - Callaan  Lun 19 Juin - 19:43


Callaan
&&
Elissandre
Et cependant quelque chose rayonne en silence

Dire la vérité et avouer qu’il était un guerrier Sengoli, qui avait combattu contre le peuple de cette femme, ou mentir et se faire passer pour un Askhadi ? N’être qu’un simple explorateur armé contre les bandits de grand chemin, ou un guerrier fatigué par les batailles ? Aucune de ces réponse ne semblait totalement honnête, ni ne semblait pouvoir lui attirer les faveurs de la jeune femme. Callaan opta donc pour l’honnêteté, et lui répondit : « Je viens de l’est, j’ai combattu avec les Sengoli par le passé, mais je souhaite éviter les conflits. J’ai déjà vu couler bien plus de sang qu’un homme ne peut contenir, et cela ne m’a rien apporté. Aujourd’hui je souhaite la paix, et l’Alliance que nos peuples ont conclu me semble une bonne opportunité en vue de la paix. »

Il fit une légère pause, guettant la moindre réaction que la jeune dame aurait pu avoir, elle semblait attentive à ses propos et n’avait pas tenté de lui bondir dessus au son du mot Sengoli. Durant son discours, il avait tenté de paraître aussi inoffensif et bien intentionné que possible. Un léger sourire avait même déridé son visage en évoquant l’Alliance. Il reprit alors : « Je me nomme Callan, et j’accepte votre proposition, si toutefois vous la maintenez maintenant que je vous ai dit qui j’étais. »

En guise de bonne volonté, Callaan s’était éloigné de son équipement tandis qu’il parlait, seule sa dague à la ceinture ne le quittait jamais. Il avait marché en direction de Vanir, son hongre, qui semblait mieux supporter la chaleur que lui. Il  avait fini sa phrase en démêlant la crinière de la bête, dont la transpiration se faisait sentir sous le manteau de poil. Il admira pour un temps la jument de son interlocutrice qui, à l’image de sa cavalière, ne semblait pas tenir compte de la température alors qu’elle buvait calmement à quelques pas de lui.

La jeune femme s’apprêtait à répondre, et Callaan se surprit à espérer une réponse positive de sa part. Dans sa situation actuelle, une guide lui serait bien plus qu’utile, elle lui serait sans doute nécessaire…
Andskoti 148

_________________
✠ Callaan ✠

Revenir en haut Aller en bas
 
Et cependant quelque chose rayonne en silence - Callaan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth and Ashes :: Voyage dans les clans :: Shisayo-
Sauter vers: